Categories

Accueil > Culture > On n’demande qu’à en rire au Casino de Paris, ou comment votre télévision (...)

25 juin 2012
redac

On n’demande qu’à en rire au Casino de Paris, ou comment votre télévision s’invite sur les planches du théâtre français

par Ophélie Pernet, 18 ans, Montigny-le-Bretonneux

Vous les avez probablement déjà croisés sur vos écrans de télévision ou sur les colonnes Morris des plus grandes villes françaises. Ou peut-être suivez-vous déjà leurs aventures comiques chaque soir à 18h sur France 2, et les pensionnaires, moyennes mystérieusement fixées à 12/20 et buzz éliminatoires n’ont déjà plus de secret pour vous...

Les plus assidus des émissions de Laurent Ruquier l’auront compris, c’est la troupe des humoristes de On n’demande qu’à en rire qui est partie à la conquête du Casino de Paris et compte bien y mettre le feu du 6 au 10 juin (avec des prolongations du 13 au 17 juin dues au succès des premières dates, toutes quasi-complètes).

Sélectionnés dans la grande compétition organisée sur France 2 lors de deux prime time, Jérémy Ferrari, Arnaud Tsamère, Nicole Ferroni et autres Lascars Gays reviennent jouer en live leurs plus grands succès de l’émission dans un show orchestré par le maître de cérémonie Laurent Ruquier, qui passera le flambeau en forme de micro à Arnaud Tsamère pour les représentations du 13 au 17. Les deux grandes soirées « On n’demande qu’à en rire » des 4 février et 13 avril derniers avaient respectivement rassemblé 4 et 3,6 millions de téléspectateurs soit 18,7% et 14,3% de PDA. Le succès de ces émissions entrainera la diffusion d’une troisième et ultime édition de la saison, le 29 juin prochain, toujours sur France 2.

Au vue du succès rencontré par ces nouveaux talents de la scène humoristique française, il n’y a aucun doute quant au triomphe du spectacle. Pour les retardataires, il est encore temps de réserver les quelques places restantes des dernières dates (de 34€ à 54€ sur www.casinodeparis.fr) et pour les moins chanceux ou les conquis des premières représentations, il se murmure déjà dans la presse et sur les réseaux sociaux que toute l’équipe désormais siglé ONDAR partirait sur les routes des Zéniths début 2013... Alors, on n’demande qu’à rev’nir ?

Commentaires

7 Messages

Répondre à cet article